USA

Le Grand Canyon

La veille on a vu qu’il allait pleuvoir donc les parents ont décidé que nous irions le voir le lendemain matin au lever du soleil.

Nous sommes partis vers 4h30 du matin pour être à l’heure. 

On a pris le bus pour aller voir le point de vue depuis le Hopi Point, endroit recommandé pour apercevoir les premiers rayons du soleil. On avait froid et faim… surtout Baptiste !

Les paysages étaient beaux : il y avait des couleurs incroyables ! On voyait de grandes failles et le Colorado. Le Canyon s’allumait au fur et à mesure. Maman avait peur du vide…

On a ensuite repris le bus, on était tous seuls ! C’était cool ! On s’est arrêté à chaque point de vue de la ligne de bus rouge.

Elise était le reporter : recherche d’animaux. Voilà son retour : on a rencontré des aigles, des écureuils, des chevreuils et un serpent.

Petit point culture,  sur la formation du Grand Canyon, recherchée par Baptiste : la couleur rouge indique la présence de fer oxydé dans la roche. Il suffit de quelques dixièmes de pour cents d’oxyde de fer pour colorer une roche. Le Grand Canyon s’est formé grâce à 2 phénomènes opposés agissants en même temps : élévation du plateau sédimentaire, creusement du canyon par le fleuve Colorado.

Alexandre devait lui se renseigner sur les moyens de transports du parc. Il a vu que l’on pouvait prendre le bus, la voiture, le vélo, l’hélicoptère et l’avion !

Après on est rentré pour se reposer et sur la route on a vu qu’il y avait beaucoup de monde qui rentrait dans le parc. Ce jour-là, on a échappé de peu aux orages et à la pluie.

Le lendemain, nous avons vu d’autres points de vue en nous déplaçant en voiture le long de South Rim et de Desert View Drive. 

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *